Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualité de l' IA > Actualités de l'Institut Amadeus

Emerging Africa : Comment pérenniser le rôle croissant du continent dans l’échiquier mondial ?

Il y a à peine une vingtaine d’années, l’Afrique était dépeinte par tous avec pessimisme, comme un continent sans espoir, meurtri par les guerres, la sécheresse, la pauvreté extrême et le manque de perspectives économiques. Récemment cet afro-pessimisme semble avoir laissé place à un afro-optimisme naissant. Et pour cause, depuis plus d’une décennie, les indicateurs de croissance en Afrique sont au vert et le continent n’a de cesse d’attirer les convoitises.

Accéder au détail

Actualités de l'Institut Amadeus

17
Mai

2018

Déclaration finale de Conférence d’Accra sur l’Adhésion du Maroc à la CEDEAO

ACCRA, 15 MAI - L’Institut Amadeus, IMANI Center for Policy and Education et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc ainsi que leurs partenaires de l’Alliance Régionale pour le Suivi de l’Adhésion du Maroc à la CEDEAO se félicitent que les discussions pragmatiques des ateliers tenus à Accra aient conclu à la nécessité et l’opportunité de renforcer les liens économiques et politiques entre le Maroc et le Ghana. Le secteur privé ghanéen ainsi que les autorités politiques ont exprimé un soutien enthousiaste et univoque à l’adhésion du Maroc à la CEDEAO.

Accéder au détail

08
Mai

2018

L’Institut Amadeus poursuit le Débat à Accra : « Adhésion du Maroc à la CEDEAO Vers un renforcement de la communauté Ouest Africaine »

Rabat, le 9 Mai 2018 - Dans le cadre de sa tournée ouest-africaine visant la mise en place d'un cadre d’accompagnement et de suivi de la demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO, l’Institut Amadeus, Think Tank marocain indépendant ayant une forte expertise sur les questions africaines, organise dans la capitale ghanéenne, une troisième conférence, le 15 mai au Mövenpick Ambassador Hotel Accra, en partenariat avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et le Think Tank ghanéen IMANI.

Accéder au détail

30
Avril

2018

Poste de Responsable de la Stratégie Marketing et des Partenariats (H/F)

Entreprise

L’Institut Amadeus est un Think Tank professionnel marocain créé en 2008 et basé à Rabat.

Accéder au détail

23
Avril

2018

DECLARATION CONJOINTE Institut Amadeus et CIRES

A l’issue des ateliers de réflexion et la conférence « le Maroc dans la CEDEAO : élargissement ou approfondissement ?» organisés ce jour à Abidjan, qui ont accueilli une affluence remarquable, l’Institut Amadeus et ses partenaires régionaux, l’Initiative de Prospective Agricole et rurale, et le CIRES, Centre Ivoirien de Recherche Economiques et sociales, annoncent la création d’une Alliance régionale pour le suivi de l’adhésion du Maroc à la CEDEAO.

Accéder au détail

13
Avril

2018

Le Maroc dans la CEDEAO : Elargissement ou approfondissement ?

Rabat, le 11 avril 2018 – L’Institut Amadeus, Think tank marocain indépendant, catalyseur de débats fortement impliqué dans les problématiques africaines, poursuit son initiative de réflexion et d’échanges en perspective de l’adhésion du Royaume du Maroc à la CEDEAO, après une première conférence à Dakar, le 29 mars dernier.

Accéder au détail

05
Avril

2018

Déclaration conjointe

L’institut Amadeus et l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR) se félicitent que la conférence organisée ce 29 mars 2018 à Dakar, sous le thème «Adhésion du Maroc à la CEDEAO : Fondements, enjeux et perspectives communes » ait été l’occasion d’un dialogue franc et serein engageant les différentes parties prenantes du Sénégal et du Maroc.

Accéder au détail

21
Mars

2018

Adhésion du Maroc à la CEDEAO : Fondements, enjeux et perspectives communes

29 mars 2018, Dakar – Hotel Radisson Blu

Rabat, le 21 mars 2018 – L’Institut Amadeus, Think Tank marocain indépendant, catalyseur de débats fortement impliqué dans les problématiques africaines, lance une initiative de réflexion et d’échanges en perspective de l’adhésion du Royaume du Maroc à la CEDEAO.

Accéder au détail

07
Mars

2018

Communiqué conjoint de la conférence des experts sur la Coopération Sino-Africaine

L’Ambassade de Chine au Maroc etl'Institut Amadeus, l'un des think-tanks les plus influents en Afrique et dans le monde arabe, ont co-organisé, le 6 mars à Rabat, une Conférence des experts sur la coopération sino-africaine, dont l’objectif est de recueillir les thèmes de discussion et les recommandations en vue du prochain Sommet du Forum sur la Coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui se tiendra à Pékin en Septembre 2018. Ce rendez-vous triennal au niveau des chefs d’Etat structure les engagements de coopération entre la Chine et le continent africain.

Accéder au détail

27

2018

Conférence des experts sur la Coopération Sino-Africaine

Jouant un rôle important et dynamique dans la création et la promotion du débat et disposant d’une expertise confirmée dans les questions africaines, l’Institut Amadeus co-organise avec l’Ambassade de la République Populaire de Chine au Maroc La Conférence des experts sur la Coopération Sino-Africaine dans la perspective du 6ème Sommet du Forum sur la Coopération Afrique-Chine (FOCAC).

Accéder au détail

18

2017

Maroc-CEDEAO : Comprendre les réticences pour mieux les dépasser

Si le 52eme Sommet de la CEDEAO, organisé le week-end dernier à Abuja, n’a finalement pas acté, comme certains observateurs nationaux et africains l’avaient annoncé, l’adhésion du Maroc à la Communauté économique régionale la mieux intégrée politiquement et économiquement du continent, il a tout de même eu le mérite de clarifier les étapes de la procédure d’adhésion à laquelle le Royaume devra naturellement se soumettre. En effet, le communiqué final du Sommet d’Abuja, fait état, dans son paragraphe 52, de la décision « de mettre en place un comité de Chefs d’Etat et de Gouvernement composé de la République Togolaise, de la République de Côte d’Ivoire, de la République du Ghana, de la République de Guinée et la République Fédérale du Nigeria pour adopter les Termes de Références et superviser l’étude approfondie des implications » des adhésions du Maroc, en tant que « membre », de la Tunisie en tant qu’ « observateur » et de la Mauritanie en tant que « membre associé ». Les paragraphes 53 et 54 de ce document sanctionnant les travaux du Sommet précisent que les questions d’adhésion « devraient être précédées par la mise en place de cadre institutionnel approprié qui devrait constituer la base juridique de telle décision et appellent la Commission de la CEDEAO à « engager immédiatement le processus d’élaboration d’un Acte communautaire approprié qui définira le processus de prise de décision ».

Accéder au détail

Suivez nous