Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualité de l' IA

Emerging Africa : Comment pérenniser le rôle croissant du continent dans l’échiquier mondial ?

Il y a à peine une vingtaine d’années, l’Afrique était dépeinte par tous avec pessimisme, comme un continent sans espoir, meurtri par les guerres, la sécheresse, la pauvreté extrême et le manque de perspectives économiques. Récemment cet afro-pessimisme semble avoir laissé place à un afro-optimisme naissant. Et pour cause, depuis plus d’une décennie, les indicateurs de croissance en Afrique sont au vert et le continent n’a de cesse d’attirer les convoitises.

Accéder au détail

Rapport de la Cour des Comptes, l'Institut Amadeus réagit.

  • PDF
  • Imprimer

Afin de répondre aux nombreuses allégations et raccourcis dangereux parus recemment dans certains organes de presse nationaux, l'Institut Amadeus a publié le 2 Avril 2012 le communiqué ci-dessous :

 

 

Photo_drapeau

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Rabat, le 2 Avril 2012

Suite à la parution d’articles dans certains supports de la presse nationale et quelques sites web dit d’information faisant état d’insinuations de malversation, l’Institut Amadeus se retrouve malheureusement contraint de réagir vigoureusement face à ces nouvelles attaques et les rejeter catégoriquement.

 

L’Institut Amadeus qui prend note de la récente publication du Rapport de la Cour des Comptes et des remarques le concernant, souhaite rappeler les éléments suivants par le présent communiqué :

 

-              Le Fond d’Equipement Communal (FEC) et l’Institut Amadeus étaient liés par une convention de sponsoring pour l’édition 2009 des MEDays à hauteur de 400 000 (quatre cent mille) dirhams ;

-              Ce financement a été remis à l’Institut Amadeus après que le FEC ait pris acte de la réalisation de l’ensemble des prestations proposées par l’Institut Amadeus dans le cadre de ladite convention ;

-              Le logo du FEC était présent dans la catégorie « Avec le soutien de » dans l’ensemble des supports de communications liées aux MEDays 2009 (Affiches, insertions presse, catalogue, etc.) ;

-              Le financement du FEC et son utilisation strictement liée à l’organisation des MEDays 2009 ont été détaillés dans le Rapport Moral et Financier 2009 de l’Institut Amadeus. Ce document a été remis au FEC et a été publié sur le site de l’Institut Amadeus en janvier 2010.

 

Intervenants dans un momentum qui voit l’Institut Amadeus être reconnu à l’échelle internationale de par la pertinence de sa production intellectuelle, l’Institut Amadeus s’étonne que certains articles diffamatoires aient volontairement joués sur les chiffres en modifiant la hauteur de la contribution du FEC au financement des MEDays 2009. Ils ont également omis de souligner que le Rapport de la Cour des Compte relevait que le FEC finançait d’autres évènements que les MEDays, tels que Africités ou encore l’Amicale des Ponts et Chaussées.

 

Le Rapport a posé la question de ces financements dans le cadre des missions du FEC sans remettre en cause une quelconque mauvaise utilisation par leurs récipiendaires ou mettre en doute la pertinence des événements organisés.

 

L’Institut Amadeus, association à but non lucratif, est un centre de recherche indépendant, loin de toute parenté étatique et financé par des modalités de sponsoring bien précises par des institutions que ce soit au Maroc ou à l’international (France, Espagne, Suisse, EAU, Bahreïn, PNUD…).  Une politique de financement que l’Institut Amadeus a toujours voulu claire et transparente.

 

L’Institut Amadeus déplore encore une fois que certains organes de presse relaient accusations folkloriques et allégations dangereuses, sapant par-là la reconnaissance de ses réalisations en tant que laboratoire d’idées et plateforme de débats et d’échanges au Maroc et à l’étranger.

Suivez nous