Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Point de vue de Brahim Fassi Fihri > Point de vue du Président

Emerging Africa : Comment pérenniser le rôle croissant du continent dans l’échiquier mondial ?

Il y a à peine une vingtaine d’années, l’Afrique était dépeinte par tous avec pessimisme, comme un continent sans espoir, meurtri par les guerres, la sécheresse, la pauvreté extrême et le manque de perspectives économiques. Récemment cet afro-pessimisme semble avoir laissé place à un afro-optimisme naissant. Et pour cause, depuis plus d’une décennie, les indicateurs de croissance en Afrique sont au vert et le continent n’a de cesse d’attirer les convoitises.

Accéder au détail

Point de vue du Président

13
Mars

2012

Maroc/Union Africaine : retour au pragmatisme ?

Le Maroc n’a cessé depuis son indépendance de réaffirmer son identité africaine. Le Royaume occupe depuis plus de 50 ans une position de leader au sein du continent. La coopération entre le Maroc et ses partenaires africains a connu plusieurs temps forts. D’abord celui de la coopération militaire, puis celui de la coopération politique, avant d’entrer dans l’ère de la coopération économique depuis la fin des années 1990.

Accéder au détail

14

2012

Conseil de sécurité : sortons de l'impasse !

La Syrie est depuis quelques jours au centre de l’ensemble des tractations internationales. Le double-véto russe et chinois adressé au projet de résolution introduit par le Maroc au Conseil de Sécurité des Nations-Unies démontre toute la complexité de la gestion de ce dossier par la communauté internationale. Bien au-delà de ce « permis de tuer » accordé aux autorités syriennes, ce double-véto illustre toute la vétusté du Conseil de Sécurité, qui ne représente plus le point de vue d’une majorité des Etats membres de l’organisation onusienne.

Accéder au détail

22

2011

MEDays 2011, vers un nouvel ordre mondial

Quelques semaines après le Forum MEDays 2011, j’aimerais partager avec vous mes quelques réflexions et lectures sur les leçons  à retenir de la quatrième édition de l’événement phare de l’Institut Amadeus. Il me parait essentiel d’affirmer tout d’abord que ce Forum a atteint sa maturité et sa vitesse de croisière, en intégrant le cercle très fermé des conférences internationales de premier plan. Le Forum MEDays représente aujourd’hui un cadre de partage d’expérience unique regroupant les pays du Sud avec leurs partenaires du Nord.

Accéder au détail

01

2011

Victoire du PJD, le changement par la stabilité

Par Brahim Fassi Fihri, Président de l'Institut Amadeus

Les élections législatives du 25 novembre dernier marqueront indéniablement l’Histoire récente de notre pays. Loin d’être uniquement le premier rendez-vous électoral de la nouvelle ère constitutionnelle, cette échéance représente incontestablement une rupture dans la vie politique et institutionnelle du Royaume. Les observateurs et les analystes politiques sauront apprécier cette nouvelle évolution du processus de consolidation démocratique du Maroc moderne.

Accéder au détail

04
Jui

2011

Brahim Fassi FIhri : Le Peuple a voté

Le Peuple a voté ! Le Peuple s'est exprimé massivement en faveur du projet de nouvelle Constitution ! Le résultat est incontestable !  Ce plébiscite peut paraitre étonnant pour des observateurs ne connaissant pas la réalité socio-politique de notre pays, où l’unanimisme prévaut. Il peut également choquer ceux qui ont pour référentiel les scrutins dans les démocraties occidentales. Pourtant les résultats sont biens réels ! Plus de 98% des 73% des marocains inscrits sur les listes électorales ont choisi de consacrer le projet de loi fondamentale. Nous pourrions probablement débattre longtemps sur la courte campagne référendaire, certainement insuffisante pour expliquer aux marocains les 180 articles du projet. Il n’en est pas moins que le résultat du référendum peut être perçu comme une véritable « Profession de Foi ». Les marocains ont fait le choix, en plein Printemps Arabe qui secoue depuis près de six mois nos voisins,  de soutenir massivement les constantes de la Nation et à leur tête la Monarchie.

Accéder au détail

29
Avril

2011

Brahim Fassi Fihri : la réforme n'est pas morte à Marrakech

Chers lecteurs,

Au moment où j’écris ces lignes je suis profondément meurtri, choqué et ému par le lâche attentat perpétré à Marrakech.  La Place Jamaa Al Fna, qui plus que n’importe quel autre lieu au Maroc, est l’expression de la tolérance et de la fraternité. Qu’on soit Marocain ou étranger ; musulman, juif ou chrétien, nous sommes tous éblouis par la magie de cette place de tous les possibles. Le Maroc a donc été frappé en son cœur dans un contexte d’euphorie générale, liée à l’évolution majeure que connait notre pays sur le plan politique. Les images des corps démembrés du café Argana sont venues brutalement nous rappeler qu’aucune transition politique ne pouvait malheureusement être menée sans sacrifices ou effusion de sang. Les victimes de l’attentat sont donc les martyres du changement et du progrès.

Accéder au détail

14

2011

Point de vue: le monde Arabe est en mouvement

Chers Lecteurs,


Le monde Arabe est en mouvement ! Un élan de liberté porté par les jeunes générations tunisiennes et égyptiennes a conduit à une accélération de l’Histoire sans précédent dans la région depuis les indépendances. Il est aujourd’hui encore très tôt pour faire le bilan de ces « révolutions » qui ont poussé vers la sortie deux dirigeants que l’on disait bien installés, mais dont le vieillissement a élargi un fossé toujours plus grand avec les réalités de leur pays.

Accéder au détail

17

2010

Brahim Fassi Fihri : Le Sud a aujourd’hui son Forum

Chers Amis,

 

Plus d’un mois après le Forum MEDays 2010, j’aimerais partager avec vous mes quelques réflexions sur l’impact de l’édition de cette année. Tout d’abord, et je crois que c’est un constat partagé par l’ensemble des intervenants et des participants présents à Tanger, le Sud a aujourd’hui son Forum !

En effet, du 10 au 13 novembre 2010, plus de 180 intervenants venus de plus de 80 pays, 1500 participants, une trentaine de ministres et une centaine de journalistes se sont retrouvés dans la ville du Détroit.  Au-delà des chiffres je pense indéniablement que le Forum MEDays s’inscrit désormais dans l’agenda des plus grandes conférences internationales. En tant qu’initiateur de ce Forum mais également en tant que marocain, je me réjouis du rayonnement grandissant des MEDays qui ont été créés et conçus pour être le Forum du Sud. Après seulement trois éditions, les MEDays peuvent compter sur un réseau exceptionnel construit au fur et à mesure des années.  Nos principaux atouts et argument c’est certainement notre volonté permanente de créer le débat et d’aborder sans détours, et parfois avec courage, certaines thématiques impossible à aborder dans certains pays de notre région. 

Accéder au détail

03
Sep

2010

Brahim Fassi Fihri : Terrorisme au Sahel: et maintenant?

Brahim Fassi Fihri

Il aura fallu attendre l’assassinat de Michel Germaneau, otage français retenu au nord du Mali par Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), pour que le phénomène du terrorisme et de la sécurité dans la bande sahélo-saharienne  soit, ENFIN, perçu comme un problème global.  Nous sommes loin aujourd’hui du temps où les responsables algériens fanfaronnaient suite à la conférence d’Alger du 16 mars dernier sur la sécurité au Sahel, où Mourad Medelci, ministre algérien des Affaires étrangères, expliquait au Monde, que le phénomène AQMI était exclusif au Sahel. Il excluait alors de facto les pays voisins où limitrophes de cette zone, comme le Maroc, la Lybie, la Tunisie ou encore le Sénégal et le Burkina Faso, dans la gestion de cette crise.

Accéder au détail

29
Avril

2010

Point de vue: 10 juin 2008 et 21 juin 2010 : deux dates charnières dans la jeune histoire de l’Institut Amadeus

Brahim Fassi Fihri

president

10 juin 2008 et 21 juin 2010 : deux dates charnières dans la jeune histoire de l’Institut Amadeus. La première, celle de la création de l’Institut, a permis de lancer et mettre en place les jalons de la stratégie d’un nouveau think tank marocain ; une boite à idée devenue en deux ans une véritable force de propositions.  La seconde, celle du lancement de la nouvelle version du site internet, nouvel outil indispensable à un think tank de dimension  internationale permettra de pouvoir partager nos lectures, nos analyses et nos propositions sur des questions nationales ou globales, et ce de manière beaucoup plus interactive, plus dynamique et plus accessible au plus grand nombre. En somme, ce site permettra  de vulgariser notre réflexion et notre prospection afin de pouvoir la partager en trois langues (arabe, français et anglais), avec tous ceux qui désirent mieux appréhender le monde qui les entoure.

Accéder au détail

Suivez nous