Vous êtes ici : Accueil > Orientations stratégiques > Axes géographiques > Afrique

L'Institut Amadeus à Bamako pour débattre de sécurité dans la région du Sahel.

  • PDF
  • Imprimer

Sous la Présidence effective du Président de la République du Mali, M. Ibrahim Boubacar Keita, s’est tenue à Bamako les 16, 17 et 18 septembre derniers le forum international des jeunes sur la paix et la sécurité au Sahel avec la participation de l'Institut Amadeus.

Cette rencontre, initiée par le Conseil national de la jeunesse (CNJ) du Mali, se voulait avant tout un espace d'échanges entre jeunes leaders de différents pays africains autour des "crises sécuritaires dans l'espace sahélo-saharien mais aussi l’occasion de promouvoir le dialogue intergénérationnel autour de cet enjeu crucial pour l’avenir du continent.

Fait majeur : la séance d'ouverture de cette rencontre internationale s'est déroulée en présence du chef de l'Etat malien, Ibrahim Boubacar Keita, ainsi que plusieurs membres du gouvernement et des responsables de la mission onusienne au Mali, de la représentation de l'Union européenne à Bamako et des organisations internationales.

Près d’une douzaine de pays africains ont répondu présents à l’invitation des organisateurs dont le Maroc, unique représentant du Maghreb, en la personne de Talal Salahdine, Directeur Stratégie de l’Institut Amadeus.

Il s’agissait ainsi de débattre des causes, manifestations et conséquences sociales, économiques et culturelles du terrorisme, ainsi que les moyens d'encourager l'implication des jeunes dans les initiatives de paix et de développement.

Lors de son intervention, Talal Salahdine est revenu sur l’expérience de l’Institut Amadeus autour de la thématique sensible de la sécurité au Sahel. Un sujet régulièrement dans la programmation des dernières éditions du Forum international MEDays mais aussi objet de nombreuses analyses et de réflexions émanant de l’Institut. M. Salahdine a également le rôle joué par l’Institut Amadeus auprès de la jeunesse en érigeant le débat comme outil pédagogique de premier plan notamment via le forum MEDays.

Une plateforme qui outre constituer une vitrine du Maroc à l’international, permet aux jeunes citoyens marocains de venir s’approprier les différentes problématiques prioritaires dont la brûlante question des challenges sécuritaires dans la région du Sahel.

Il est enfin revenu sur les deux piliers fondamentaux sur lesquels il est impératif de construire la réflexion à savoir le développement socio-économique mais aussi une coopération régionale inclusive et efficace via l’implémentation de mécanismes collectifs de sécurité qui engloberait à la fois les régions du Sahel et du Maghreb.

Ces trois jours de débat ont notamment permis de mettre en avant la prise de conscience de la jeunesse africaine du rôle à jouer pour se prémunir des risques d'extrémisme, du fanatisme et des tentatives de recrutement par les organisations terroristes.

 

Suivez nous

A voir aussi