Conférence Marque Maroc : Marketing pays, modéliser la marque Maroc

Casablanca, le 27 Mai 2016

Hôtel Four Seasons

 

Maroc-Export et l’Institut Amadeus co-organisent, sous l’égide du Ministère délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, chargé du Commerce extérieur, la 1ère édition de la Conférence Marque Maroc le 27 Mai 2016 à Casablanca à l’Hôtel Four Seasons, sous le thème « Marketing pays, modéliser la Marque Maroc ».

Apparu ces dernières décennies comme un concept à part entière, le marketing pays se présente comme la stratégie globale d’une nation à concourir sur la scène internationale. En contraste avec le marketing traditionnel d’un produit ou d’un service, le marketing pays englobe une multitude d’éléments, souvent bien différents les uns des autres, mais qui contribuent tout autant à la renommée et la notoriété d’un pays. La qualité allemande, le raffinement français ou la mode italienne sont autant de composante de l’identité de ces nations qui évoquent une image forte et ancrée dans l’imaginaire collectif.

Partant du postulat que le Maroc est un pays à très fort potentiel, qui n’est pas entièrement exploité, cette conférence a pour but d’établir un bilan des stratégies Marocaines liées au concept de la marque pays, de soulever l’importance du capital immatériel et de produire les recommandations, en concertation avec les différents intervenants, d’une stratégie réaliste et efficace qui va porter la « marque Maroc » dans son essor.

Cet évènement vise également à créer un véritable momentum politique et médiatique autour de cette question et à mobiliser les décideurs politiques et économiques, les acteurs de la société civile, ainsi que le monde des affaires sur le thème crucial de la « Marque Maroc ».

Compte tenu des avancés accomplies par le Maroc au cours de ces dernières décennies, il semble aujourd’hui essentiel de réfléchir aux différentes façons de maintenir cette croissance et de combler les lacunes éventuelles. En plus d’un système politique ayant accompli une transition remarquable après le printemps arabe grâce à la vision du Roi Mohammed VI, le Maroc est perçu comme un pays tolérant, tenant une position unique par rapport à l’extrémisme religieux. Reste, cependant, à assurer une meilleure « Communication Pays » pour faire valoir et véhiculer cette image positive.

Cette conférence verra la participation d’un nombre important de personnalités marocaines, africaines et internationales de premier plan pour débattre et faire émerger des propositions pratiques et des solutions concrètes et sectorielles aux problématiques liées à la « marque Maroc » tels que le tourisme, l’industrie, la culture, ou le sport, et à trouver les éléments de réponse qui vont permettre à cette marque d’étendre sa magnitude sur le continent Africain, sur la région méditerranéenne et sur le monde.

Crée en décembre 1976, Maroc Export est un établissement public dont la vocation est de promouvoir les exportations sur les marchés internationaux en harmonie avec les Stratégies Sectorielles Nationales ; diversifier les marchés cibles et favoriser l’internationalisation des entreprises marocaines. Maroc Export est aussi chargé de la promotion des exportations de tous les produits notamment d’origine industrielle qui ne relèvent pas, en vertu d’une disposition législative ou réglementaire, de la compétence d’autres administrations ou organismes.

L’Institut Amadeus, dans son rôle de créateur de débat et de laboratoire d’idées, s’intéresse fortement, depuis le Discours Royal du 30 juillet 2014 à la notion de capital immatériel. En effet, l’Institut tente, à travers son Ouvrage, publié en aout 2015, « Le Maroc en Afrique : La Voie Royale » mais également à la suite d’une session consacrée à la Marque Maroc, organisée lors de la 8eme édition du Forum MEDays, de contribuer à la modélisation d’une stratégie Marketing pays adaptée au Royaume, au service du « Made In Morocco » et plus largement du « Made In Africa ».

 PROGRAMME :

 

09H00 – Ouverture

  • Mohamed Abbou, Ministre chargé du Commerce
  • Youssef Amrani, Chargé de Mission au Cabinet Royal
  • Brahim Fassi Fihri, Président Fondateur, Institut Amadeus

09H50 – 5×5

  • Khalid Baddou, Président AMMC

10H00 – Session 1 : La marque Maroc : Comment construire le label « Made in Morocco » pour favoriser l’émergence du Royaume et contribuer à son rayonnement à l’échelle modiale ?

  • Erik Nyundu, Directeur, Vox Africa (Modérateur)
  • Mohamed Benayad, Secrétaire Général MCE
  • Abbas Azzouzi, PDG, Medi1 Tv
  • Tawfik Mouline, DG IRES
  • Hamid Banbrahim Andaloussi, Président, GIMAS
  • Edouard Malbois, CEO, Enivrance
  • Malcolm Allan, CEO, Placematters
  • Patricia Keperer, Directrice Générale, Editions « Langages du SUD »

11H45 – Session 2 – Médias, grandes entreprises, Think tanks, écoles, et universités : Le Soft Power contribue-t-il à l’essor du capital immatériel du Maroc ?

                                   

  • Younes Slaoui, Membre Institut Amadeus (Modérateur)
  • Mohamed Fikrat, PDG, COSUMAR
  • Nadia Fassi Fehri, PDG, INWI
  • Mohamed Benouda, DG, SNTL
  • Thami Ghorfi, Président, ESCA Ecole de Management
  • Abdelmalek Alaoui, PDG Guépard Group
  • Roger Vickery, CEO International Brand Growers
  • Yasser Monkachi, CEO, Social Impulse

 

14H30 – 5+5

  • Rajae Bensaoud, Enseignante Chercheur, ESCA Ecole de Management

14H40 – Session 3 – Le Maroc : catalyseur de la marque Afrique

  • Erik Nyundu, Directeur, Vox Africa
  • Mossadeck Bally, PDG, Azalaï Hotels
  • Hassan Sentissi, Président, ASMEX
  • Abdou Diop, Pdt, Commission Afrique CGEM, MP, Mazars
  • Joël Ruet, Président, l’Observatoire des Emergents
  • Youssef Chraibi, PDG, Outsourcia

16H30 – Session 4 – La COP22 : Quelles opportunités pour la Marque Maroc ?                  

  • Khalid Benhamou, DG Sahara Wind
  • Hakima el Haite, Ministre chargée de l’Environnement
  • Abdelaadim El Hafi, Haut-Commissaire aux eaux et forêts, Commissaire de la COP22
  • Aziz Mekouar, Ambassadeur Négociateur de la COP22 (TBC)
  • Saïd Mouline, Directeur Général de l’ADEREE
  • Imad Barrakad, DG, SMIT
  • Alexandre Medvedowsky, Président, ESL Network
  • Eric Bazin, Fondateur, Les Ateliers de la terre

18H00 – Clôture

  • Zahra Maafiri, DG, Maroc Export
  • Brahim Fassi Fihri, Président Fondateur, Institut Amadeus

Biographies :

Patricia Defever Kapferer

Après 15 ans de consulting auprès des grands groupes sur la stratégie marketing de l’utilisation des nouvelles technologies. Elle s’est tournée vers sa passion l’écriture et l’édition.

Forte d’une expérience de plus de vingt ans en la matière dont dix ans chez un grand éditeur parisien, Patricia Defever Kapferer est désormais une spécialiste reconnue dans l’univers éditorial lié au patrimoine in- dustriel, économique et sociologique de notre société. Après la création de plusieurs collections consacrées à l’économie, à l’histoire d’entreprises familiales et à la vie des entreprises, l’éditrice a acquis une expertise spécifique dédiée à la mise en valeur sociologique du patrimoine industriel et culturel, technique et humain.

Elle a notamment publié au Maroc : Le Maroc économique, une dynamique en marche ; OCP, en marche pour l’avenir, Métiers d’art du Maroc un élan créatif, Aïcha mon histoire, L’ONCF Les rails de l’avenir et Gares du Maroc.

En France, elle a également publié au cherche midi, aux éditions l’Equipe, et à KGB & co Peugeot, une griffe automobile, le style René Lacoste, Rungis le plus grand marché du monde, Voyage inattendu en vallée de la Dordogne.

Passionnée par le Maroc, son peuple, sa culture, son histoire, ses paysages, elle a décidé de s’y installer et de créer avec ses partenaires Langages du sud. Une volonté commune les anime : celle de développer au travers de l’édition

 

Roger Vickery

Après un bref passage en Afrique avec une agence de développement économique, il a été consultant auprès de plusieurs entreprises britanniques qui cherchent à ouvrir les marchés à travers l’Europe continentale ouverture des canaux de vente et de vente au détail.

Il a ensuite pris la vice-présidence d’Aqua scutum afin de restructurer l’entreprise et la licence du nom de la marque. Roger est devenu conseiller stratégique de plusieurs noms bien connus, y compris Yamaha et Spring Court.

À 38 ans, Roger est retourné à l’école pour mettre à jour ses études financières. Il a ensuite présidé Crandall Vickery & Co Ltd., à New York.

Il a déménagé à Hong Kong au nom de plusieurs sociétés américaines pour évaluer les conséquences probables du changement et il a conseillé plusieurs grands noms de marque tels que Czech & Speake et Morabito sur leurs stratégies de marque.

A la fin des années 90 est devenu un spécialiste reconnu dans les marques et en particulier ceux appartenant à des villes prestigieuses comme Saint-Moritz et Saint-Tropez – un côté très particulier de la gestion de la marque. Roger a un siège au conseil de plusieurs sociétés y compris une maison de champagne et une société immobilière et un hôtel à Vienne, en Autriche. Il est président de «IBG» (Les producteurs de marque internationale), qui a des bureaux à Londres, Paris, Montreux et Casablanca et ses filiales ou partenaires dans plusieurs grandes villes du monde.

 

Eric Nyundu

42 ans, présente un beau parcours d’entrepreneur.  Licencié en philosophie, puis en communication, il est journaliste depuis près de 20 ans, en radio, sur Télé Bruxelles, puis à TV5.  Belgo-congolais dans l’âme, ses sujets de prédilection sont l’Afrique, son développement économique et ses rapports avec l’Europe.  Il n’est pas étonnant qu’il ait été recruté en 2007 par VOXAFRICA, chaîne de télévision dédiée à l’Afrique, diffusant à partir de Londres en anglais et en français.  Vif et charismatique, il en devient le rédacteur en chef et directeur de l’information. Il aurait pu se reposer sur ses lauriers.  Ce serait mal connaître le tempérament entrepreneurial qui sommeille en lui.  Lorsqu’en 2011, VOXAFRICA cherche à se développer « sur le continent » (entendez en Europe continentale), Erik Nyindu saute le Rubicon et monte sa propre boîte de production audiovisuelle et de régie.  Il aurait pu s’installer à Paris, Berlin ou Genève.  Il choisit résolument Bruxelles pour monter sa société, VOXMEDIA

Malcolm Allan

Malcolm Allan et fondateur de Placematter en 2012, c’est un urbaniste qualifié qui a travaillé comme un place maker et un place brander pendant plus de quarante ans dans les secteurs public et privé au Royaume-Uni et dans de nombreux autres endroits dans le monde. En 2003, il a co-fondé Placebrands , premier cabinet dédié au Nation Branding, puis rejoint Locum Destination Consulting en 2007 pour diriger ses travaux de destination branding. En 2009, il a rejoint l’équipe Solutions de développement chez Colliers CRE et géré le travail de son équipe de développement international.

Mossadeck Bally

PDG du groupe hôtelier malien Azalaï, Mossadeck Bally, 54 ans, a construit à partir de rien – ou presque – une chaîne hôtelière ouest-africaine de 700 chambres et autant d’employés. Il est propriétaire de quatre hôtels à Bamako, ainsi que du mythique Hôtel de l’Indépendance à Ougadougou, entièrement saccagé lors des émeutes politiques du 30 octobre 2014. Il détient aussi l’Hôtel de la Plage à Cotonou et le 24 de Setembro à Bissau. Fils de commerçant malien, issu de la communauté arabe de Tombouctou, cet homme d’affaires a étudié la gestion à San Francisco et commencé en rachetant le Grand Hôtel à Bamako lors de sa privatisation en 1993. Alors âgé de 32 ans, il persuade sa banque de lui prêter 1,5 million d’euros, pour faire de ce lieu « fatigué » un quatre  étoiles à la hauteur des exigences des hommes d’affaires africains. Vingt ans plus tard, c’est 150 millions d’euros qu’il cherche à lever pour financer l’expansion d’Azalaï dans la sous-région.

Joël Ruet

Chercheur CNRS au CEPN (Centre d’économie de Paris-Nord) et chercheur invité au Centre for China in the World Economy (Université de Tsinghua, Beijing, Chine), il est associé au programme Gouvernance mondiale de l’Iddri.

Spécialiste de l’émergence (Inde et Chine), ses travaux actuels portent sur la recomposition industrielle et l’économie politique du capitalisme.

Ancien Marie Curie Fellow à la London School of Economics (Royaume-Uni), il a aussi dirigé le Centre de sciences humaines de New Delhi (Inde) et été co-lauréat du Programme international d’études avancées de la Maison des sciences de l’homme (Paris) et de Columbia University (New York, États-Unis). Il a enseigné à l’École des Mines de Paris, à HEC-Paris, à l’université Jawaharlal Nehru (New Delhi, Inde) et à l’université Rennes II, et a été de 2000 à 2010 chercheur associé au CERNA (Centre d’économie industrielle) à l’École des Mines, et de 2007 à 2009 chercheur CNRS au Latts (École nationale des Ponts et Chaussées).

Il a fondé et préside l’Observatoire des émergents, et a co-fondé le site Internet de critique nonfiction.fr, dont il dirige le pôle Asie. Depuis 2008, il est chroniqueur pour le supplément Économie du quotidien Le Monde.

Alexandre Medvedowski

Alexandre Medvedowsky est diplômé de l’IEP Paris, titulaire d’un DEA en Macroéconomie (Paris I) et ancien élève de l’Ecole Nationale d’Administration (promotion Denis Diderot, 1984-1986). Magistrat au Conseil d’Etat à partir de 1986, il siège au cabinet de Laurent Fabius alors président de l’Assemblée Nationale de 1990 à 1992. De 1998 à 2001, il est professeur associé à l’Université d’Aix-Marseille III et enseigne à l’IEP de Paris jusqu’en 2006. Nommé conseiller d’Etat en juillet 2001, il rejoint ESL & Network Holding la même année et intègre le Directoire d’ESL & Network Holding. En 2005, il est nommé président d’ESL & Network France. Il est nommé président du Directoire le 1er janvier 2013.

Il est adjoint au maire (1989-2001) puis conseiller municipal (depuis 2001) d’Aix-en-Provence, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur (1992-98), membre (depuis 1998), vice-président (1998-2004) du Conseil général des Bouches-du-Rhône, conseiller général et président du Technopole Environnement L’Arbois Méditerranée (2004-2015).

Eric Bazin

Eric Bazin est le fondateur des Ateliers de la Terre, un groupe de réflexion international et indépendant sur les questions de développement durable ; une plateforme interactive dédiée à l’échange d’idées, d’expériences et de meilleures pratiques regroupant des décideurs clés afin de mettre en œuvre un programme durable dans les affaires et la société « 

Partagez cet article sur :

Articles liés