Les Think tanks, des réservoirs d’idées capables de révéler les changements politiques

Notant que ces structures doivent être dotées d’une certaine crédibilité académique couplée à un sens politique aigu permettant une meilleure compréhension des mécanismes politiques internes. Une stratégie de visibilité, à travers les différents médias, s’avère cruciale pour qu’un think tank garde son rôle influent sur les sphères politiques et économiques, a souligné Boubeker, du Carnegie Middle East Center de Beyrouth.

Pour sa part, le président de l’Institut Amadeus, M. Brahim Fassi Fihri, a souligné que son think tank est une structure professionnelle, qui est en phase avec les règles de référence internationale, faisant savoir que l’institut Amadeus vise à mettre en exergue les principaux enjeux marocains, euro-méditerranéens et géostratégiques mondiaux et à produire des recommandations concrètes et opératoires sur des questions stratégiques.

L’Institut Amadeus travaille actuellement sur plusieurs thèmes notamment «la classe moyenne» et l’«efficacité énergétique», a-t-il dit. Cette rencontre, qui a été marquée par la présence d’éminents chercheurs, d’anciens ambassadeurs et de plusieurs mêmes du corps diplomatique, a connu la présentation d’un exposé sur le think tank marocain, Institut marocain des relations internationales (IMRI).

Les participants à cette conférence-débat ont notamment appelé à la création d’une dynamique intra-régionale entre les think tanks présents au Maghreb, à la mise en place de passerelles entre ces structures et les universités et la société civile, outre la publication des produits des think tanks en plusieurs langues.

MAP

Partagez cet article sur :

Articles liés