Webinaire : Nouvelles tensions au proche orient : Quelles actions concrètes pour sortir de l’impasse ?

L’Institut Amadeus a organisé, vendredi 21 mai, une table ronde en format hybride consacrée à la question palestinienne.

 

Programmé depuis plusieurs jours, cet évènement, qui s’est déroulé au lendemain de l’annonce du cessez-le-feu, a regroupé plusieurs personnalités palestiniennes, arabes et internationales (Turquie et Etats-Unis) autour de trois axes principaux de discussion :

 

•   Le rejet catégorique de toutes les actions unilatérales d’Israël qui pourraient affecter le statut juridique d’Al-Qods Acharif et la condamnation sans équivoque des attaques israéliennes disproportionnées ayant entrainé la mort de civils palestiniens innocents ;

 

•      Les actions de solidarité et les aides concrètes, pérennes et non conjoncturelles, apportées au Peuple palestinien ;

 

•   L’impérative relance du processus de paix, aujourd’hui à l’arrêt, qui devra aboutir sur la création d’un Etat palestinien viable, indépendant et souverain dans les frontières de 1967 et ayant Jérusalem-Est comme capitale.

 

Les participants ont tenu à saluer le soutien constant et inconditionnel du Maroc et de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, à la cause Palestinienne ainsi que leur rôle essentiel et immuable dans la préservation de l’héritage et de l’identité islamique de la ville sainte. Ils ont également mis en valeur l’importance de l’aide humanitaire apportée par le Royaume, sur Hautes Instructions Royales, aux populations de la bande de Gaza et de Cisjordanie.

 

A la faveur de sa spécificité, de sa crédibilité et de sa capacité d’action au Moyen-Orient, les participants ont insisté sur l’aptitude du Maroc à être un acteur influent et proactif de la nécessaire relance du processus de paix devant aboutir à la solution des deux Etats d’une part, et, d’autre part, à la réconciliation entre les différentes factions palestiniennes, l’OLP et le Hamas notamment, pour favoriser l’unité, prérequis indispensable à la création d’un Etat palestinien.

 

Parmi les intervenants lors de cet évènement :

 

•   S.E.M. Yakis Yasar, Ancien ministre des affaires étrangères de Turquie ;

•   S.E.M. Amr Moussa, Ancien secrétaire général de la Ligue Arabe ;

•   M. Philip Josep Crowley, Ancien secrétaire d’État adjoint américain aux Affaires Publiques ;

•   M. Ramadan Abujazar, Militant palestinien, Directeur du Centre international de recherche et des droits de l’homme de Bruxelles ;

• M. Mouafac Harb, Consultant politique, Ancien Chef de bureau, Ancien Vice-Président et Directeur de l’information d’Al Hayat Washington ;

•   M. Hasni Abidi, Directeur du Centre d’études et de recherches sur le monde arabe et méditerranéen (CERAM) ;

•  M. Abdelfattah El Belamachi, Professeur de Relations Internationales, Président du Centre Marocain de la Diplomatie Parallèle et du Dialogue des Civilisations ;

•   M. Amine Laghidi, Expert International, Coordinateur de l’évènement ;

•   Mme. Rajaa Choukry, Journaliste, Sky News Arabia, Modératrice de l’évènement.

Partagez cet article sur :

Articles liés