L’Institut Amadeus a engagé, hier mercredi, à l’occasion d’une rencontre-débat à Rabat, la réflexion sur le nouveau modèle de développement, nouveau chantier majeur initié par le roi Mohammed VI

Institut AMADEUS le360_Brahim_Fassi_Fihri

L’institut Amadeus a organisé, hier mercredi 10 avril à Rabat, un débat sur ce chantier majeur en présence de plusieurs personnalités politiques, représentants de la société civile et d’acteurs économiques.

S’exprimant dans les nouveaux locaux de l’Institut Amadeus, situés au quartier Souissi, à Rabat, le président Brahim Fassi Fihri a d’emblée précisé qu’il ne s’agissait pas d’un renouvellement du modèle de développement économique du Maroc. « Nous ne partirons pas de zéro car il existe des acquis économiques, des acquis sociaux et politiques », a-t-il souligné, en avançant l’idée de « repartir à travers l’existant ».

« C’est pour arriver à un schéma d’équité, de justice sociale et d’équité territoriale », a-t-il encore affirmé.

Pour le président, « les maux ont été mieux identifiés par Sa Majesté le roi dans ses différents discours ». Et d’ajouter qu’aujourd’hui il est « important de lancer un grand débat inclusif autour de ce modèle de développement, comment le rendre plus performant, plus représentatif et plus inclusif ».

« À travers les différents ateliers qu’il organise, l’Institut va contribuer à cet important projet de développement pour le pays », a conclu le président d’Amadeus.

Source: Le360.ma

Partagez cet article sur :