New York: l’Institut Amadeus organise au siège de l’ONU une rencontre dédiée à l’Afrique

Par Mohamed Chakir Alaoui

L’Institut Amadeus, un des plus importants think tanks d’Afrique, organise ce vendredi 1er mars une conférence au siège de l’ONU, à New York, sous le thème: « Les défis de l’Union africaine: construire une intégration continentale solide ».

C’est la première fois que le think tank marocain délocalise dans le siège onusien une conférence internationale.

Cette conférence, qui se tiendra en deux panels, regroupera des experts internationaux, des ambassadeurs africains accrédités à l’ONU, ainsi que des politologues américains

La première table ronde sera consacrée à la « Paix et stabilité: quelle stratégie pour mieux répondre aux menaces actuelles? » alors que le second panel portera sur « Le libre-échange continental africain: une étape nécessaire pour l’émergence africaine ».

Maroc-CEDEAO: Après Dakar, Amadeus et la CGEM mettent le cap sur Abidjan

Brahim Fassi-Fihri, président de l’Institut Amadeus, contacté par Le360, a indiqué que lors de cette journée, les intervenants discuteront « des moyens à mettre en oeuvre pour renforcer les mécanismes qui permettront de faire face aux risques d’instabilité que constituent le terrorisme, les conflits internes et les menaces transfrontalières ».

L’exemple du Maroc, qui défend son intégrité territoriale, sera d’ailleurs soulevé par l’Institut Amadeus.

Le débat sur le développement socio- économique du continent constituera aussi un point central de la rencontre.

Les experts présents évoqueront également le projet d’une Zone de libre-échange continentale, dont la convention a été signée le 21 mars 2018 par 44 chefs d’Etats africains à Kigali, au Rwanda, et dont la ratification est actuellement en cours par plusieurs pays signataires.

Pour Brahim Fassi-Fihri, « cet accord représente un moment phare de l’histoire économique du continent ».

Rappelons que l’Institut Amadeus avait organisé en 2017 plusieurs rencontres en Afrique de l’Ouest, dédiées à l’adhésion du Maroc à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Partagez cet article sur :