Fact check: Les hashtags #filmyourhospital et #emptyhospitals

Un post sur Facebook a rapidement fait le tour des réseaux sociaux au Maroc. L’auteur du post fait allusion à un mouvement de « journalistes citoyens » américains qui auraient révélé que les hôpitaux américains sont vides, et que les informations relatant des chiffres élevés de contamination au covid-19 sont fausses et ne seraient qu’une manœuvre visant à masquer une conspiration.

L’auteur prétend que le covid-19 n’est pas aussi grave que ce que les médias voudraient nous faire croire, plusieurs commentaires sur les réseaux sociaux sont allés beaucoup plus loin on faisant l’assertion que le coronavirus est un outil de guerre biologique et que des laboratoires américains seraient derrière la pandémie.

 

 

Qu’en est-il vraiment ?

 

Cette information est complètement fausse, elle est basée sur les dires d’activistes d’extrême droite américaine qui s’opposent à une période de confinement pour des raisons idéologiques et économiques.

Les photos d’hôpitaux supposés vides, sont en effet celles de cliniques qui ont été réquisitionnées dans des villes encore peu atteintes par la contagion pour être préparées à faire face à la vague attendue de nouveaux patients atteints du covid-19.

Des procédures médicales non-essentielles ont été annulées afin de libérer de l’espace pour se préparer à la montée subite de nouveaux cas confirmés dans des régions où les taux d’hospitalisation suite au Covid-19 sont encore relativement bas.

Cela se traduit par plus de lits vides de façon momentanée, ce qui est une mesure préventive qui, au lieu de nier la sévérité du covid-19 reflète le degré de sérieux avec lequel les autorités américaines se préparent à cette situation.